Les royaumes invisibles Tome 1 : La princesse maudite de Julie Kagawa

Publié le par Lunacy

 

http://3.bp.blogspot.com/-IZx5MypKsJY/TtJRaZpsyxI/AAAAAAAAAYI/ksvYEkmAARI/s1600/La_princesse_maudite.jpg

Resumé : 

 Ethan a disparu… A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu’on enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu’elle est une fille fée, la princesse maudite d’un royaume invisible dont il faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles…


Mon avis : 

La couverture de ce roman nous invite à pénétrer dans un monde enchanté et mystérieux, au travers de l’aventure que va vivre la jeune héroïne, Meghan. Cette jeune fille ordinaire qui vit dans une ferme et rêve d’un peu plus d’égard de la part de ces camarades de lycée et surtout du charmant Scott Waldron, va se retrouver face a un monde étrange alors que son petit frère semble être devenu un infect petit monstre et que beaucoup d’événement semble irréel.

Le monde de Meghan semble s’écrouler quand son meilleur ami Robbie lui apprend qu’il n’est autre que Robin Goodfellow le célèbre Puck de la pièce songe d’une nuit d’été de Shakespeare et que son frère n’est pas devenu un affreux petit monstre mais à été remplacé par une créature magique. Pour le délivrer elle doit alors suivre Puck dans le monde de la Faérie. On retrouve alors de nombreux personnage tel que le Roi Oberon, la Reine Mab, le chat Grimalkin, des dragons, des sirènes… Autant de danger auxquels sera confronté Meghan, mais aussi des personnages qui l’aideront dans sa quête.

Ce livre m’a transporté dans un monde féerique ou j’ai pu retrouver de nombreux personnages que j’ai pu rencontrer au fils de mes lectures précédente, ce roman est riche en référence tant au monde féérique qu’a d’autre roman. L’écriture est simple quoique parfois un peu cru pour un lecteur de 12 ans, plusieurs fois l’auteur évoque l’idée du viol, de personnage se faisant soumettre sexuellement ou même a des jeux sadomasochiste. Tendance qu’elle prête au satyre par exemple et qui ne dénature pas le personnage a qui l’on prête dans la mythologie des tendances lubriques.

Les personnages sont attachant et a la fois intriguant, ils ne révèlent pas tous leurs mystère dans ce premier tome, ce qui me donne particulièrement envie de lire les suivant pour en connaître plus sur leurs capacité, en particulier de Grimalkin qui ne cesse de répéter, pour répondre aux interrogations de Meghan sur c’est capacité, « je suis un chat ».

Il est bon de se replonger dans les mythes de notre enfance et est aussi une très bonne lecture pour donner envie à jeune lecteur de découvrir d’autres romans, plus classique,  sur ces personnages comme par exemple le songe d’une nuit d’été  cité en toute lettre dans ce tome.

J’attend beaucoup du prochain tome sur la révélation des mystères qui ce sont dressé dans ce premier volume et sur le devenir de la princesse maudite.

 

Extrait choisi :

 « Je fis de mon mieux, même si je ne savais pas vers quoi tout cela me menait. Je ne sentais que mon inconfort et ma peur. Puis il y eut une explosion lumineuse derrière mes paupières. C’était comme si les émotions se transformaient en couleurs – passion orange, désir écarlate, chagrin bleu – et se mêlaient en un tourbillon hypnotique dans ma tête. Je soupirai, et entendis Grimalkin ronronner de satisfaction »

 

 

 

Publié dans Lecture

Commenter cet article